22/02/2009

White and black blues

Présentation de la poupée :

Je me suis lancée dans la restauration intégrale et la transformation radicale d'une ancienne poupée Unica (Belgium), mesurant une quarantaine de centimètres et datant des alentours de 1950.

C'est la poupée dont j'ai parlé dans un article précédent "Changer la couleur des yeux de votre poupée" : elle avait en effet les yeux bleus, au départ. Les yeux sont riboulants et, chose rare, ils avaient encore tous leurs cils.

Cette poupée en terre de pipe et corps en carton avait subi de sérieux dommages au cours du temps. Au point qu'il était absolument impossible de lui rendre une beauté sans la repeindre complètement. Comme ce modèle existait également d'origine en version noire, j'ai pris la liberté de transformer cette poupée blanche en poupée "noire" ! J'ajouterai que ceci est vraiment un cas exceptionnel dans ma collection, qui ne comporte par ailleurs que de "vraies" poupées noires ;o).

L'inventaire des dégâts :

Tête nettoyéeVisage
                                  
La peinture du visage et de la tête est très abîmée, le nez et la lèvre supérieure sont râpés. Elle n'a plus ni calotte, ni perruque. (Ici, les yeux sont déjà repeints).

Main droite okMain gauche
              
Il manque deux doigts à la main droite et le pouce gauche semble avoir été rongé par un rat (?), de même que le dessus des orteils.

Emboîtement tête 1

Les cônes d'emboîtements de la tête et de tous les membres sont abîmés et enfoncés, dégâts dûs à une trop forte tension des élastiques.

 

Les réparations :

Pour faire les réparations des doigts, orteils, articulations et fissures diverses, j'ai utilisé du Milliput. C'est une pâte à deux composants particulièrement fine et maléable, et qui présente de nombreux avantages (notamment de pouvoir se travailler sous l'eau, ce qui n'est bien sûr d'aucun intérêt dans le cas qui nous occupe).

Cette pâte, qui sert aussi de colle et adhère parfaitement à tous les supports, devient après séchage dure comme de la pierre. On peut alors la sculpter, la poncer la polir, et la peindre.

mains et pied

Voici les doigts et orteils grossièrement reconstitués.
L'étape suivante consiste à réduire l'épaisseur par limage et ponçage, et à reconstituer la forme des ongles.
Je ne vais pas vous refaire un topo là-dessus, étant donné que j'ai déjà expliqué tout cela en détails dans l'article "Reproduire des mains en résine".
Vous verrez le résultat sur les photos suivantes.

Les doigts ainsi réparés sont aussi, et même plus solides que les doigts d'origine !

J'ai aussi utilisé une pâte plus fluide pour réparer le nez, les lèvres et certaines fissures réparties un peu partout sur le corps, les jambes et la tête. Il s'agit de mastic à reboucher ou "Putty", de la marque Tamiya. Ce mastic se lisse à l'eau et se ponce après séchage complet.
On trouve les différents produits que je cite dans les magasins spécialisés pour maquettistes.

 

La peinture :

J'ai repeint toutes les parties de la poupée en me basant sur la couleur d'autres poupées de la même marque et du même type, mais je dois dire qu'en les comparant, je me suis rendu compte qu'elles étaient toutes différentes !

Séchage couche 1

Voici le séchage de la tête et des membres après la première couche.

Poupée repeinte1J'utilise de la peinture acrylique pour maquettes en plastique. Celle-ci se vend dans de très petits pots (largement assez grands pour repeindre une poupée), se trouve d'origine dans une multitude de tons différents et qui peuvent aussi se mélanger entre eux.

On trouve ces peintures en différents rendus : mat, satiné ou brillant.
Elles présentent aussi l'avantage d'être très résistantes après séchage complet : une couche de vernis n'est donc pas nécessaire.

Vous voyez ci-contre une photo de la poupée repeinte et remontée.
Elle fera encore l'objet d'un autre article concernant la "fabrication d'une perruque en mohair".
Après cela, vous aurez certainement le plaisir de la revoir, terminée et bien habillée sur mon blog consacré aux poupées noires : http://turlututu.skynetblogs.be